La voiture volante de course Mk3 effectue son premier vol avec un avatar

La voiture volante de course Mk3 effectue son premier vol avec un avatar
La voiture volante de course Mk3 effectue son premier vol avec un avatar
Anonim

Les sociétés australiennes Alauda et Airspeeder ont annoncé le premier vol d'essai réussi de la voiture de sport volante Mk3. Il est passé en mode sans pilote et a été contrôlé à distance, via un robot avatar simulant un corps humain. Plus tard cette année, trois courses sont prévues à la fois avec la participation de telles machines volantes dans différents pays /

La voiture volante de course Mk3 effectue son premier vol avec un avatar
La voiture volante de course Mk3 effectue son premier vol avec un avatar

L'Alauda Aeronautics Mk3 EXA est un octacoptère de 130 kg sans pilote ni avatar. La capacité totale de huit moteurs électriques est de 320 kilowatts. Ils entraînent huit hélices bipales d'un diamètre d'environ 80 centimètres, situées sur quatre leviers. La vitesse maximale de l'appareil n'a pas été spécifiée, mais, selon la vidéo teaser officielle, le Mk3 a accéléré à plus de 150 kilomètres par heure lors des tests. Bien que cela puisse être un élément artistique d'une campagne promotionnelle.

Le communiqué de presse d'Airspeeder (PDF) pour le premier vol d'une nouvelle génération de voitures de course volantes indique que le Mk3 est capable d'accélérer de zéro à 100 kilomètres par heure (62 mph) en 2,8 secondes. L'altitude de vol maximale atteint 500 mètres et la capacité de charge est de 80 kilogrammes. Cette dernière caractéristique limite quelque peu la liste des personnes pouvant être admises au siège du pilote. Oui, bien que les voitures de troisième génération soient télécommandées lors du vol d'essai et des compétitions annoncées, elles disposent d'un cockpit complet.

La course de voitures volantes est là | Airspeeder: Premier vol de la série EXA

La course de voitures volantes est là | Airspeeder: Premier vol de la série EXA
La course de voitures volantes est là | Airspeeder: Premier vol de la série EXA

Le fait est que le modèle Mk3 devrait être la dernière itération des développements d'Alauda avant la création d'une version habitée du Mk4. C'est pourquoi le contrôle s'effectue non seulement via la chaîne de télévision, mais via l'avatar imitant certaines parties du corps humain. L'entreprise entend non seulement organiser un spectacle, mais également vérifier lors des compétitions quelles charges le pilote subira dans des conditions de "combat", ainsi qu'évaluer d'éventuels problèmes dans son interaction avec la machine.

C'est le but ultime de la startup australienne: la course de voitures volantes habitées. Le fondateur d'Alauda et d'Airspeeder, Matthew Pearso, estime que les progrès dans le développement d'un tel transport ont du sens à stimuler par le sport. Et son point de vue ne peut pas être qualifié de non fondé: dans l'histoire de l'industrie automobile, vous pouvez trouver de nombreuses solutions techniques qui ont d'abord été inventées pour la course, puis elles ont migré vers des modèles "civils" en série.

Lors des premières courses sans pilote, des pilotes hautement entraînés seront assis dans des cockpits spécialement préparés de l'Alauda Aeronautics Mk3 EXA. Toutes leurs interactions avec les commandes répéteront les avatars sur la piste. Et ce dernier n'a même pas besoin d'être construit: les courses d'Airspeeder se déroulent au format de réalité augmentée (AR). Un observateur extérieur ne pourra voir que quelques gros octacoptères faire des cercles complexes au-dessus du désert australien.

Mais sous les yeux des pilotes et des téléspectateurs de la diffusion officielle, une piste virtuelle dans les airs apparaîtra au-dessus des images des caméras. L'idée de Pearson et d'une équipe de personnes partageant les mêmes idées est une compétition dans des voitures volantes techniquement identiques, dont la victoire ne dépend que de l'habileté des coureurs. Une douzaine de Mk3 ont déjà été mises en production, ainsi, selon Airspeeder, d'ici la fin de l'année il sera possible d'organiser trois courses de démonstration (comment s'appellera-t-elle maintenant ?) avec la participation de plusieurs équipes (deux voitures pour chaque). Eh bien, l'année prochaine, la société prévoit un championnat du monde EXA à part entière avec des pistes dans différents pays.

D'anciens ingénieurs de Mclaren, Brabham, Boeing, Mclaren, Jaguar et Rolls-Royce ont contribué à la création de voitures volantes de course. Le siège et le centre d'Alauda Aeronautics sont situés dans le sud de l'Australie, dans la ville d'Adélaïde. Cette entreprise Pearson est responsable de l'aspect technique du problème. Airspeeder est en charge de l'organisation des compétitions et du support informationnel pour tous les événements.

Populaire par sujet